Quand on peut faire plaisir

Noël

Noël a lieu dans dix jours, et vous ne savez toujours pas quoi offrir ? Le livreur Colissimo a perdu / revendu / mangé votre colis ? Il est encore temps d’agir, via un cadeau tout à fait utile, de quoi secouer le cousin en phase d’éveil, ou enrager la tatie progressiste. Histoire de joindre le commerce au nécessaire, la collection au partage, et l’utile au désagréable.

Pour compenser la liste « rouge » de France Inter (radio la plus écoutée de France, avec nos impôts), et pour un montant total largement inférieur à votre redevance, voici ma liste de suggestions :

Guerilla – Le jour où tout s’embrasa (2016, poche). L’effondrement de la France en trois jours, suite à un « incident » dans une cité sensible. Roman d’anticipation basé sur des projections du renseignement. Bientôt mon livre le plus vendu.

Guerilla – Le temps des barbares (2019, grand format). L’effondrement, la suite. Les citoyens en mode survie, piégés par le chaos, l’hiver, et leur état de dépendance. Le troisième volet, suite et fin, est prévu pour 2021.

La France Orange Mécanique (2013, poche). L’ensauvagement. L’état des lieux de l’insécurité et du laxisme judiciaire, la lourde responsabilité des médias, la vérité sur la part de l’immigration dans la criminalité. Mon premier livre, malheureusement plus actuel que jamais.

La France Big Brother (2015, poche). Le conditionnement. Comment le monstre étatique et ses dépendances contrôlent les faits et les âmes, et comment nous subissons sa volonté jusqu’à notre totale perte de souveraineté. Que faire ? Comment réagir ? Sujet crucial, sur lequel reposera probablement mon prochain livre (2020).

La France Interdite (2018, grand format). L’immigration. Étude complète et chiffrée sur le changement de population en cours, ses causes, son importance, et l’intégralité de ses conséquences. Essentiel. Et aux couleurs du père Noël…

Le Diable du ciel (2017, grand format). Récit criminel, point de vue enquêteur. Pourquoi et comment Andreas Lubitz a pris seul le contrôle de l’Airbus de la Germanwings qu’il copilotait, pour l’écraser dans les Alpes avec 144 passagers et 5 membres d’équipage.

Utøya (2013, poche). Récit criminel, point de vue du tueur et des victimes. Pourquoi et comment Anders Behring Breivik a planifié et perpétré le plus grand massacre de masse à main armée jamais réalisé par un homme seul. Selon mes lecteurs, c’est à ce jour mon meilleur livre…

Voilà largement de quoi réussir vos fêtes – ou saboter celles des autres. C’est pour la bonne cause. De mon côté, ma promotion étant terminée, je fais d’ores et déjà en sorte que le père Noël ait quelque chose de neuf à se mettre sous la dent en 2020.

Bon dimanche à tous !

Laurent Obertone

NB. On peut aussi les acheter et les offrir après Noël.

Cet article a été publié dans Indéfini. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Quand on peut faire plaisir

  1. jakobfalaise dit :

    C’est mon cadeau d’octobre
    Cadeau perso, bien sûr, personne dans mon entourage ne partageant mes/vos idées
    Les éveiller sera la mission du restant de mon existence

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s